art_34

PLATEFORME POUR PERSONNE A MOBILITE REDUITE

PLATEFORME POUR PERSONNE A MOBILITE REDUITE
PLATEFORME POUR PERSONNE A MOBILITE REDUITE

L’entreprise dispose de véhicules équipés de la plateforme permettant aux clients en fauteuil roulant ou à mobilité réduite d’accéder à l’autocar sans difficultés. Nos conducteurs ont été formés pour manipuler cette plateforme en toute sécurité et simplicité.


art_33

LES ETHYLOTESTS ANTI-DEMARRAGE


Dès 2009, l’entreprise Transhorizon s’est portée volontaire pour équiper ses véhicules d’éthylotest anti-démarrage pour tester le nouveau dispositif national de sécurité routière devenus obligatoire en janvier 2010.

Fonctionnement d’un éthylotest anti-démarrage

Le principe de l’éthylotest anti-démarrage repose sur un dispositif d’analyse du taux d’alcoolémie présent dans l’air qui vient d’être expiré par l’utilisateur. En cas de taux trop important, l’appareil va empêcher le véhicule de démarrer.

Avant chaque démarrage, l’utilisateur va devoir souffler et disposera ensuite de 5 minutes pour mettre le véhicule en marche. Néanmoins, le conducteur dispose de 30 min entre chaque démarrage qui lui permettent de ne pas réutiliser l’éthylotest. Ce type d’objet est fréquemment utilisé par les entreprises ou les administrations. En effet, son principe de fonctionnement permet de régler les paramètres afin de s’adapter aux exigences de l’organisation concernée.

Dernier point à souligner : l’éthylotest anti-démarrage a été pensé pour être flexible et donc pouvoir être installé sur différents types de véhicule (autocars, taxis, bateaux, camions…).
Bien que tout cet assemblage soit compliqué, les éléments qui le compose demeurent très connus.

Les constituants de l’éthylotest anti-démarrage

L’éthylotest anti-démarrage est constitué d’un éthylotest électronique combiné à un système anti-démarrage. Il se compose donc d’une sonde réagissant au taux d’alcoolémie présent dans l’air expiré.

D’ailleurs, grâce à la simplicité des constituants, le processus d’usage est désormais très accessible.

Comment utiliser un éthylotest anti-démarrage ?

L’utilisation d’un éthylotest anti-démarrage est très simple. Les étapes sont au nombre de quatre. En premier lieu, l’utilisateur introduit la clé dans son véhicule afin de mettre le contact. C’est alors que, de manière automatique, l’éthylotest va s’activer et va pousser le conducteur à souffler afin d’évaluer son taux d’alcoolémie. C’est à ce moment que l’individu devra expirer à l’intérieur de l’embout et non pas avant.
En cas de conformité du taux, le démarrage sera autorisé. Dans le cas contraire, le système anti-démarrage se déclenchera et empêchera tout départ du véhicule. Aucune autre étape n’est nécessaire pour assurer le fonctionnement du produit : gare aux fausses mises en garde destinées à la vente de modèles inutilement plus complexes !